Bonlieu Scène Nationale - Grande Salle

1 rue Jean Jaurès
74000, Annecy

De la démocratie en Amérique – d’après Alexis de Tocqueville, mise en scène Romeo Castellucci

1 février 2018, 2 février 2018

Bonlieu Scène Nationale - Grande Salle

1 rue Jean Jaurès
74000, Annecy

Romeo Castellucci éclaire de beauté les plus grandes scènes européennes depuis plus de quinze ans et c’est toujours un événement de l’accueillir à Annecy.

Avec son esthétique puissante et fascinante, il évoque ici le terreau originel de la démocratie en Amérique en s’inspirant librement de Tocqueville. Il était une fois en Amérique, paysans irlandais, puritains et Indiens sioux tous déracinés et misérables. Une culture va émerger en chassant l’autre et former les soubassements d’un nouvel ordre politique, d’une nouvelle croyance ?

1832. En Amérique. Ce grand pays où les nouveaux arrivants installent leur morale et leurs codes. Où ils affrontent un dur quotidien. Où les natifs de ces territoires, repoussés, s’en trouvent dépossédés. Tocqueville décrit tout cela. Et la naissance d’une toute nouvelle forme de démocratie, avec ses progrès… et ses dangers. Tocqueville ? Une force prophétique qui ose dénoncer le danger d’une démocratie basée sur l’individualisme, via la tyrannie de la majorité. C’est de cette matière qu’est né ce spectacle, comme la possibilité offerte d’un théâtre neuf, venant dire la tragédie des hommes, un théâtre comme un grand livre à feuilleter. Pour se laisser happer par les images. Politique ? Sans aucun doute. Mais c’est à travers nos sensations que le sens se révèle. Car « le théâtre a pour fonction première d’être le double obscur et nécessaire du combat politique et des formes que prennent les sociétés humaines ».